juin 12, 2011

INTUITIONS, T2, CHAOS de Rachel Ward

QUATRIEME DE COUVERTURE 

Angleterre, 2026. A la mort de Jem, Adam a été élevé par Nana, sa grand-mère. De retour à Londres, il fait la connaissance de Sarah, une jeune femme qui le voit depuis plusieurs mois dans ses rêves. Mais un phénomène troublant va venir bouleverser leur existence. Tout le monde arbore soudain le même nombre : 01012027.
Déclaration de guerre, accident nucléaire, virus foudroyant ?
Sarah et Adam savent qu'un effroyable événement est sur le point de se produire. Et ils n'ont que quelques mois pour changer le cours du destin.



Parution : 19 mai 2011
Editeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 396
Prix France : 15,95 euros

MON AVIS

WOW ! QUEL CHOC !

Enfin un roman dénué de mièvrerie et de tout ce miel qui nous coule habituellement le long des doigts.
Avec une habileté incroyable, Rachel Ward nous plonge au coeur même de la dystopie. 

DU GRAND ART !

Bienvenue dans un monde rude, brut, sombre et dangereux !
Bienvenue dans une époque ou la moitié de la Terre a été engloutie par les eaux !
Bienvenue dans une société ou les êtres humains sont "pucés" afin de pouvoir être localisés à tout moment !
Bienvenue... en 2026 !

Adam possède le même don que sa mère : il lui suffit de soutenir le regard d'un individu pour connaître la date de sa mort. Il voit des nombres, en permanence. Ils sont là, ils s'imposent à lui et ils ne changent jamais !

Depuis qu'il a emménagé à Londres, avec sa grand-mère, Val, Adam voit sans arrêt le même nombre envahir les rues de la ville, assombrir le regard de ses habitants... 01012027 !
Des centaines, des milliers de personnes marquées de la même date lugubre et morbide !
Que va-t-il se passer le 01 janvier 2027 ?

De son côté, Sarah, depuis qu'elle est enceinte, fait sans cesse le même rêve : elle est prise au piège par les flammes, dans un bâtiment à moitié écroulé. Dans ce décor apocalyptique, un garçon surgit pour lui prendre son bébé avant de disparaître... Un garçon grand noir, le visage cicatrisé.

Quand au lycée elle est obligée de former un duo de travail avec un autre élève, elle n'en croit pas ses yeux. Ce garçon grand et noir, c'est lui... Le garçon de son cauchemar... C'est Adam !
Prise de panique, Sarah s'enfuit de chez ses parents et se réfugie chez un groupe de connaissances aux occupations douteuses. Quoiqu'il arrive, elle doit restée éloignée de ce garçon, pour protéger son futur bébé.

Quelques mois plus tard, devant l'approche imminente du Nouvel An, Adam tente d'avertir la population et de faire évacuer la ville de Londres... Mais si les numéros ne changent jamais, peut-il espérer parvenir à sauver des milliers de personnes d'une mort assurée ?

Juste... E-N-O-R-M-E !

Ce roman est une explosion de sentiments et d'émotions doublés d'une immense pression qui nous plaque contre un mur et nous empêche de respirer jusqu'aux tous derniers mots du dernier chapitre !

L'histoire se met en place très rapidement, les personnages sont fabuleusement étoffés, leur personnalité dotée d'une profondeur qui sonne avec justesse et exactitude, empreintes de sensations et de troubles judicieusement exaltés et exploités pour nous exploser au visage et nous faire frémir de chagrin, de douleur et de peur !

Car c'est bien la peur qui s'empare de nous, l'angoisse qui ronge chacun de nos muscles, page après page, nous menant inexorablement vers la date fatidique, le 01 janvier 2027.

Plus que 4 jours...
3 jours...
2 jours....
Et l'on sent le rythme de notre coeur s'accélérer ! On vit l'apeurement d'Adam et de Sarah comme s'il traversait nos propres veines et les enflammait de son taux d'adrénaline constamment croissant.

Puis on lève les yeux et on regarde autour de soi... “OUF ! Nous sommes en juin, ce n'est qu'une fiction, ça n'est pas vraiment en train d'arriver !”

Et pourtant, on y croirait, tant le désespoir est palpable !
Chaque fois qu'une infime vague d'espoir vous gorge à nouveau le coeur d'une chaleur réconfortante, cet espoir bascule et, alors que vous vous dites que vous avez atteint le fond, que vous ne pouvez que remonter, les choses deviennent pire qu'avant !

Les caractéristiques des personnages n'ont pas non plus épargné mon ressenti. L'abnégation de Sarah à vouloir sauver son bébé à tout prix ; celle d'Adam à tenter de sauver le monde par n'importe quel moyen ; celle de Val, à protéger son petit-fils, quoiqu'il lui en coûte !

Enfin sonne le glas de la mort...
Les douze coups de minuit...
Les feux d'artifice...
On y est...
C'est l'heure...
Le 1er janvier 2027 !

“Priez pour nous, pauvres pécheurs... Maintenant et à l'heure de notre mort !”

- LE CHOC ! -

7 commentaires:

Enya a dit…

Magnifique billet comme toujours =)
Si je ne l'avais pas déjà lu, je foncerai l'acheté dans la première librairie que je trouve.

Anne Sophie a dit…

si je ne venais pas de le lire, j'irai me le procurer. bravo pour cette chronique magnifique, et à la hauteur de cet ouvrage (et la barre était haute ^^)

myrddin a dit…

Ah ben bravo... maintenant je vais être obligée de me procurer le tome 1... tssss :o)

Mathilde a dit…

Quel avis ^^
Si je ne l'avais pas déjà lu, j'irais sûrement l'acheter :D
Tu sais vraiment donner envie !

Korto a dit…

Je suis de plus en plus étonné par tes avis ^^' Et il est vrai qu'il est juste énorme XD

Karine a dit…

:( snif snif... et dire que je l'ai eu chez moi et en 2 exemplaires !!!
grrrr... tu es trop tentant dans tes avis lol !

Mathilde a dit…

Coucou Arda,
Un petit tag pour toi :D
http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/2011/06/le-tag-des-7-choses.html